top of page

La guimauve - Souplesse et fluidité

Guimauve, souplesse et fluidité

Partons aujourd'hui à la rencontre du tempérament de la guimauve, plante médicinale équilibrante entre excès de souplesse et de rigidité, sur le plan physique comme émotionnel.


La guimauve, appartenant aux espèces de la famille des malvacées, est connue pour sa grande richesse en mucilages. Ces composés gélatineux sont caractéristiques et facilement reconnaissables.


Ils sont à l’origine des propriétés émollientes de la guimauve. Les mucilages ont également une grande capacité à réguler la présence d’eau sur leur passage, ce qui est particulièrement visible par leur usage en cas de diarrhée comme de constipation.


Le tempérament énergétique de la guimauve est donc directement lié à l’élément eau, que l’on caractérise comme humide. Cette humidité viendra contrer la sécheresse causée par le feu et c’est donc tout naturellement que les mucilages seront utilisés pour apaiser une brûlure.


Outre l'élément Eau, on peut également constater chez cette plante un fort lien avec la Terre, en premier lieu par le fait que les herboristes utilisent majoritairement sa racine, mais aussi par l’action « antidote » des mucilages sur les processus de lignification (modification des membranes de certaines cellules végétales pour les convertir en bois par association de la lignine à la cellulose).


Voyons pour illustrer ce propos ce que dit Pelikan au sujet de la guimauve : « Leur aspiration semble être de s’unir au monde terrestre avec une grâce joyeuse et de vives couleurs ; elles se défendent contre le durcissement et la lignification à l’aide de mucilages abondants. […] L’eau est porteuse des forces vitales modelantes »[1].


Wood donne une définition de l’action d’une plante émolliente qui « adoucit et rompt les tissus durs »[2], ce qui corrobore à mon sens tout à fait la vision proposée par Pelikan. Il relève également que la guimauve a un tropisme rénal. « Les reins ont pour mission d’équilibrer les liquides et les solides »[3]. On retrouve à nouveau cette action de lutter contre une forme de rigidification, en préservant toutefois un équilibre sans céder aux excès de l’élément Eau qui, à l’image de l’inondation, peuvent être destructeurs.


Sur le plan psycho-émotionnel, l’analogie est donc toute faite : la guimauve ramènera de la souplesse et de la fluidité chez les personnes qui ont tendance à se montrer inflexibles et dures, coupées de leurs émotions. A l’inverse, la guimauve me semble également indiquée aux personnes trop émotives afin de les aider à réguler et canaliser le trop plein d’émotion.


Et toi, dans quels domaines aurais-tu besoin de d'avantage de souplesse et de fluidité ? As-tu parfois l'impression d'être balloté-e au gré de tes émotions et besoin d'une structure interne plus solide ?


Avertissement : Cet article ne constitue pas un conseil de santé. Un usage inadapté des plantes médicinales peut avoir des conséquences et il est recommandé de se renseigner auprès d'un praticien de santé et/ou de demander l'avis de son médecin traitant. ;)


[1] Wilhelm Pelikan, « L’Homme et les Plantes médicinales », Tome 2, p. 189

[2] Matthew Wood, « Traité d’herboristerie énergétique, puissance et sagesse des plantes », p.273

[3] Matthew Wood, « Traité d’herboristerie énergétique, puissance et sagesse des plantes », p.274

12 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Merci beaucoup pour ce bel article !

Like
bottom of page